/ Actualités

Comment aider les métiers de la paie au quotidien ?

Le baromètre des métiers de la paie réalisé le 2 février 2016 par PAYJOB est très intéressant à plusieurs égards.

Il permet d'objectiver la situation par rapport à beaucoup d'effets de mode qui décrivent un métier qui n'existe pas vraiment.

Le premier point est que la paie reste un métier de chiffre axé sur le contrôle du respect de la réglementation :

Il semble donc que la paie, dans ses aspects les plus opérationnels, reste largement ramenée à sa dimension « métier du chiffre », tandis que l’encadrement se voit davantage formé aux enjeux RH de la fonction

L'infographie montre que les déclarations sociales (N4DS, DSN, DADS dans les graphes) représentent près de 2/3 de l'activité d'un gestionnaire.
La conformité des déclarations sociales est clairement un des enjeux quotidien d'un gestionnaire de paie.

Le deuxième point est que la compétence attendue d'un gestionnaire est d'abord l'intégration sans erreur des évolutions réglementaires et dans les temps.
On comprend aisément pourquoi ce métier est stressant : il est nécessaire d'interpréter, de mettre en oeuvre et de contrôler dans un temps contraint des textes réglementaires souvent abscons et soumis à de nombreuses variations.

La question de l'article Comment aider les métiers de la paie au quotidien peut donc se résumer à Comment intégrer les évolutions réglementaires des charges sociales sans erreur dans un temps contraint ?

![](/content/images/2016/02/social-1206614_640.png)

Si la question d'objectiver la conformité des cotisations sociales dans un temps très court est résolue, le stress quotidien des métiers de la paie sera fortement réduit : il connait instantanément le niveau d'erreur (et donc de risque associé) et peut décider d'un plan de correction court et moyen terme.
Le cadre légal est maitrisé ce qui ne peut que rassurer l'encadrement de l'entreprise et donc faire baisser le niveau de pression sur les métiers de la paie.

Il reste donc la question :

Comment maîtriser un cadre légal complexe et mouvant dans un temps contraint court ?

L'article de PAYJOB confirme que c'est une question de fond pour des responsables de la paie :

Lorsqu’on leur demande quelles sont les compétences les plus difficiles à maîtriser dans les métiers de la paie, les professionnels pensent en tout premier lieu à l’intégration des évolutions réglementaires (près de 8 répondants sur 10). L’instabilité du cadre légal leur paraît davantage un défi que la complexité du logiciel, citée cependant par les deux tiers.

Et il n'y a pas de réponse simple à ce jour :

  • faire confiance à l'éditeur de paie ? Sûrement mais il n'est pas responsable en cas d'erreur et il n'est pas sûr qu'il connaisse les subtilités de votre secteur d'activité.
  • s'en remettre à des experts : oui mais c'est une réponse court terme. Tout est bon quand ils sont là mais les mois d'après ? Les cas particuliers qui vont apparaitre ? Les experts ne seront plus là.
  • analyser tous les textes qui sortent ? Difficile à imaginer à moins de ne faire plus que cela, ce qui n'est pas offert souvent à un gestionnaire de paie.

######Cette interrogation et ces réponses partielles, Dhatim les a rencontrées chez de nombreuses entreprises françaises.

C'est pour cela que nos équipes se sont interrogées sur cette situation et ont repris le sujet à la base en tenant compte des technologies et des approches actuelles : au lieu d'imaginer écrire des règles absolues avec des experts qui seront implémentées dans le logiciel de paie puis vérifier qu'elles sont bonnes (approche traditionnelle de type encyclopédie), ne serait-il pas plus efficace d'agréger la connaissance de tous les sachants en France (approche de type Wikipédia) ?
De cette façon chaque gestionnaire apporte la connaissance d'une problématique particulière qu'il a rencontrée soit lors d'un contrôle URSSAF, soit lors de cas particuliers de salariés, soit lors de la mise en place d'une nouvelle réglementation...

![](/content/images/2016/02/Capture-d--cran-2016-01-16-17-28-01-1.png)
Conciliator™ DSN, outil SaaS créé par Dhatim, est la réponse à cette problématique.

Conciliator™ DSN permet à l'ensemble des gestionnaires de paie de mettre en commun leurs connaissances sur la paie, non pas de façon absolue, mais sous forme de contrôles très concrets.
Tout comme Wikipedia qui ne dispose pas de l'article parfait au départ, les contrôles ne sont pas parfaits au départ. Mais avec les retours de nombreux gestionnaires de paie en France, l'ensemble des cas particuliers devient rapidement traité et le contrôle intègre nativement, mieux que n'importe quel expert, toute la réglementation.
C'est la communauté qui intègre la connaissance et non un expert.


######Conciliator™ DSN introduit, pour la première fois, la logique du partage communautaire dans les métiers de la paie.
____

La suite de l'étude confirme qu'une réponse nouvelle est attendue :

Lorsqu’on leur demande de décrire le principal changement à venir dans la paie, ils sont 46% à penser en premier à l’externalisation, un gros tiers aux CSP. La paie demeure, et pour longtemps, une fonction bien trop complexe et stratégique pour pouvoir faire l’objet de délocalisations massives !

La paie reste une fonction structurante d'une entreprise car elle est le lien objectif entre les salariés et leur employeur. La contrôler et la maîtriser est fondamental pour toutes les entreprises qu'elle que soit la forme "informatique" de sa production (interne ou externalisée).
L'amélioration du métier est donc un point de passage obligé pour continuer à maitriser la paie tout en motivant les métiers de la paie en le rendant attractif.
La digitalisation de ce métier est une réponse forte et cohérente associée à la puissance de l'approche communautaire.

Conciliator™ DSN apporte cette réponse digitale à l'évolution des métiers de la paie
![](/content/images/2016/02/smartphone-1184865_640.png)