/ Actualités

Les Échos Business parlent de la DSN

Les DSN comportent de nombreuses erreurs


La majorité des déclarations sociales nominatives (DSN) actuellement établies par les entreprises présentent des risques de redressements sociaux ou financiers.
Alors que la déclaration sociale nominative (DSN) va bientôt remplacer toutes les déclarations sociales et peut-être, devenir l'outil de base pour le calcul d'un éventuel impôt à la source , une étude menée par le spécialiste du big data Dhatim (1) révèle qu'une grande majorité des déclarations aujourd'hui établies par les entreprises comportent de nombreuses erreurs. Dhatim estime ainsi que 63 % des DSN présentent actuellement « des risques de redressements financiers ou sociaux en raison de données non contrôlées ». Si, aujourd'hui, quelque 400.000 entreprises auraient déjà mis en place la DSN , le système doit être progressivement généralisé d'ici le 1er juillet 2017.

Lire la suite